Qu'est-ce que Le RADON ?

définition du RADON (Gaz radon)

Le radon( Rn ) est un gaz radioactif d’origine naturelle qui provient de la désintégration de l’uranium 238 présent dans la croûte terrestre ou par la dégradation directe du radium 226. Le radon se dégrade en produits de filiation du radon, dont le Polonium 214 ou le Polonium 218, des particules solides qui peuvent être inhalées. Ces produits sont radioactifs et peuvent émettre des particules alpha, bêta et/ou gamma.

Le radon est inodore, incolore et sans saveur. Il est donc impossible de le détecter par les sens.

En savoir plus...

Nos Solutions

achat de détecteur-détection de radon

Faites vos achats en ligne dès maintenant sur notre espace sécurisé!

Dépressurisation du sol

La technique consiste à extraire mécaniquement l’air (et le radon!) sous la dalle de sol. Par ce procédé, on va créer un état de dépression sous la dalle et empêcher ainsi le radon de migrer à l’intérieur des locaux où la pression sera légèrement supérieure.

En savoir plus...

Nous sommes reconnus par :

L'Association Pulmonaire du Québec reconnaît S.O.S. RADON Inc. comme étant une compagnie fiable.

Santé Canada reconnaît les programmes de certification du NEHA-NRPP.

Vous avez DU RADON DANS VOTRE MAISON ?

La seule façon de savoir si vous avez un problème de radon dans votre maison est d’en mesurer la concentration.
Les dangers du gaz radon, détecteur de radon

Que vous habitiez une maison de construction récente ou datant de plusieurs années, le radon a tendance à s’accumuler dans les pièces les plus basses et les moins ventilées des habitations, au sous-sol par exemple, où il peut atteindre des concentrations très élevées.

LE TEST EST SIMPLE À FAIRE, SANS DANGER ET PEU COÛTEUX.
Différents appareils permettent de mesurer les niveaux de radon sur de courtes périodes et d’autres sur plusieurs mois. Santé Canada recommande une mesure dans les maisons durant une période minimale de trois (3) mois, idéalement en hiver. Le test doit être effectué au niveau le plus bas dans une pièce occupée pendant plus de quatre (4) heures par jour, par exemple une chambre à coucher ou une salle de jeu au sous-sol. Lorsque la moyenne annuelle dépasse les 200 becquerels par mètre cube d’air (200 Bq/m3), il faut prendre des mesures correctives.

La teneur en radon de l'air est mesurée en picocuries par litre (pCi/L) ou en becquerels par mètre cube (Bq/m3).

Un Bq correspond à une désintégration par seconde.
Un pCi/L correspond à 37 Bq/m3.

PROTÉGEZ VOTRE FAMILLE, MESUREZ LE RADON CHEZ VOUS.

LE RADON est la 2e cause de cancer du poumon après le tabagisme.
Les dangers du radon et sa détection

Les rayons alpha lorsqu’ils sont émis sont les plus dommageables, car un seul impact peut altérer les cellules pulmonaires, mais l’organisme humain peut habituellement les remplacer. Par contre, si un rayon alpha est émis dans les poumons et atteint le centre du noyau d’une cellule, il peut endommager l’ADN de celle-ci augmentant ainsi les risques de cancer du poumon. En effet, les particules les plus radioactives adhèrent aux tissus pulmonaires où ils peuvent irradier les cellules sensorielles et accroître les risques de développement du cancer du poumon. Aussi, les risques de développer un cancer des poumons augmentent si la personne exposée fume. Contrairement au tabagisme, une exposition au radon ne provoque aucun symptôme tel que la toux ou des maux de tête. Certains facteurs sont à prendre en considération pour évaluer les risques de développer des problèmes de santé. Premièrement, le temps d’exposition doit être pris en considération ainsi que la concentration de radon à laquelle la personne est exposée. Le seul risque connu est de développer à long terme un cancer du poumon. Le niveau de risque dépend de la concentration de radon ainsi que du nombre d’années d’exposition. On estime qu’au Québec 10 % des décès par cancer du poumon seraient associés à l’exposition au radon.

En savoir plus...